Advanced Squad Leader©
pour les nuls ... et les autres !

Accueil   »   Paquetage   »   Les modules et produits MMP

Solitaire ASL , pour ou contre ?

Le 3 novembre 2003, par Dogan Ogreten


Solitaire ASL (seconde édition)

Etes vous prêts pour une nouvelle aventure ASLienne ? Un combat dans lequel vous ne pouvez prévoir votre prochain adversaire, des renforts peuvent arriver à tout moment pour l’un des deux camps, mais peut être que vos troupes auront déjà fuis sans que vous n’y puissiez rien. Bienvenu dans SASL. Le module contient :

- Des nouveaux pions marqueurs
- 21 missions
- 12 tables de génération des troupes pour 12 nations -différentes
- Toutes les tables nécessaire au jeu en solitaire
- Les règles pour jouer en solo
- Les règles de campagnes
- Les règles pour jouer dans le pacifique, combattre la nuit, débarquer sur les plages etc.

- SASL comme son nom l’indique permet de jouer à ASL en solitaire. Un système de tables permet au joueur de générer les forces en présence, le terrain (c’est à dire les cartes) ainsi que de déterminer le comportement et l’activation des unités adverses qui restent inconnues jusqu’au moment où elles commencent à tirer sur celles du joueur. Il existe plusieurs types de missions, qui tiennent lieu de scénario, tel que Reconnaissance, Assaut, Défense, Vague humaine, etc. Chaque mission permet de générer le terrain et les conditions climatiques. Une fois en jeu les ennemis sont représentés par des pions "Suspect ?" et une table de génération correspondante à la nationalité de cet ennemi permet de déterminer la nature de l’unité si tant est que ça ne soit pas un "Dummy". Des événements aléatoires viennent pimenter le jeu par moment et peuvent changer la face d’un combat. On peut ainsi se retrouver face à un assaut de chars ennemis (rien que du bonheur ça !) ou alors profiter d’un soutien aérien inopiné, obtenir des informations sur les placements adverses grâce à un garçon de ferme terré dans une cave etc. MMP est allé plus loin et propose des règles de jeu en campagne très détaillées permettant enfin au joueur solitaire de goûter aux joies des parties interminables. Notez d’ailleurs que l’on peut même jouer Red Barricades en solo maintenant !!! Plus besoin d’un partenaire de jeu pour vous fâcher avec votre femme ! La liberté, la vraie, enfin ! Ce système de campagne est intéressant car il permet de faire vivre et évoluer une compagnie au travers de la guerre et des missions qu’elle est amenée à remplir. Voilà en résumé ce qui concerne l’esprit de la chose.

- Le système SASL est un système de jeu en solo fort ingénieux. Il est très rare de trouver des wargames en solo qui dépasse le stade du jeu de plateau amélioré, mais c’est le cas de SASL, heureusement. (Un peu hors sujet mais pour ceux qui sont intéressé par les wargames solo sur la WW2 essayez donc l’excellente série AMBUSH ! si vous pouvez encore en trouver). Toutefois, toi jeune débutant (et donc gros nullos) à ASL n’espère pas t’en tirer comme ça. SASL reste une extension à ASL, il est donc impératif de connaître déjà les règles d’ASL pour pouvoir jouer. Il faut même bien les connaître, car SASL rajoute des règles supplémentaires et complique passablement le jeu. Donc attendez vous à des maux de têtes lors des premières parties. Des gens prévoyant ont d’ailleurs créé un logiciel gratuit d’aide à la gestion des parties SASL qui se nomme SALSA et cela peut se révéler utile.

- Question jouabilité et "intelligence artificielle" le système fonctionne plutôt bien. Il faut cependant reconnaître qu’il est plus efficace quand il est utilisé avec un ennemi en attitude défensive plutôt qu’offensive. Le système d’Activation des unités mène souvent à des assauts forts désordonnés et inefficaces, car un peu aléatoire. Pour la même raison certains joueurs comparent SASL à un bon vieux PMT de AD&D (traduction : Porte - Monstre - Trésor, couramment rencontré autour d’une table d’Advanced Dungeons & Dragons). C’est lié à la génération aléatoire des unités, ainsi il est tout à fait possible de se retrouver face à un squad de conscrits, mais il est tout aussi possible de se retrouver nez à nez avec un Panther de dernière génération. Il est évident que ça pose quelques problèmes tactiques, surtout les conscrits. Il en va de même avec la Table de Rencontre Aléat...oups pardon ! La Table d’événements qui peut générer un assaut blindé en règle le long de l’axe où vous patrouillez tranquillement avec votre infanterie légère. Mission échouée. Partie terminée. Voulez vous charger la sauvegarde ?

- Malgré les défauts cités plus haut, SASL vaut tout de même son pesant de cacahuètes. Tout d’abord quand vous jouez à SASL vous pouvez boire vos bières sans avoir à les partager et ça c’est bien. Dans un second temps, il ne faut pas faire l’erreur de vouloir jouer à ASL avec SASL. Bien que très proche, le système SASL change suffisamment les choses pour que la physionomie d’une partie soit très différente. D’un certain point de vue SASL est peut être plus "réaliste" finalement que ASL quand il s’agit de simuler un combat de rencontre. Combien de pauvres gars partis pour une mission de routine se sont retrouvés exterminés par des unités d’assaut entrain de débouler sans prévenir ? Pleins probablement. Jouer à SASL c’est accepter de remplir une mission et non de jouer un scénario. La différence peut paraître subtile, mais elle est d’importance. Ceci pointe vers une seule direction : le jeu en campagne. C’est en mode campagne que SASL prend toute sa dimension. Un autre usage de SASL est envisageable et pas inintéressant : pourquoi ne pas tester certaines tactiques tout seul dans son coin, afin d’en réserver la surprise au salopard avec qui vous jouez tous les week-ends ?

- SASL ne s’adressent pas à ceux qui sont allergiques à AD&D, ni à ceux qui veulent pouvoir jouer les 785 249 scénarios ASL qu’ils ont accumulés depuis 20 ans, ni à ceux qui ne supportent que la vérité précise de l’historicité de l’histoire d’un scénario réaliste et ni aux autres joueurs Fanatiques et/ou Berserkers, ni aux joueurs qui sont DM après avoir lu le chapitre A traduit en français. A qui s’adresse SASL alors ? A tous les autres et particulièrement aux joueurs isolés qui veulent jouer à ASL parce qu’ils aiment ce jeu autant que la bière et parce que malgré ces défauts SASL propose des situations intéressantes, des campagnes très funs (RB par exemple) et ce module reste un excellent moyen de conserver la connaissance des règles quand on est muté à St Pierre et Miquelon.

Voir la description MMP. Malheureusement, SASL est devenu introuvable.

Dans la même rubrique

Turning the Tide Turning the Tide

MMP nous gratifie d’une réédition de scénarios de Squad Leader, convertis au système ASL dans un pack tout nouveau tout beau. Est-ce dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes ?

Action Pack 5 Action Pack 5

MMP continue dans la lancée des Action Pack, sur la formule au succès jamais démenti d’une suite de scénarios thématiques et de cartes fournies. Que contient ce dernier opus ?

Operations Special Edition #1 Operations Special Edition #1

MMP inaugure un nouveau type de produit, à savoir un hors série de son magazine Operations, consacré à tous les jeux de MMP, dont ASL ... ça tombe bien on aime ça !

Navigation

À la une

Tables de référence pour VASL Tables de référence pour VASL

L’ami Julien D. du forum ASL francophone nous a concocté un ensemble de tables de référence bien pratiques dont on se dit « boudiou mais c’est combien le DR qu’il faut faire là » quand on ne les a pas à portée de la main.

Aide mémoire ASL Aide mémoire ASL

L’ami Thierry nous a concocté un aide mémoire pour les règles d’ASL plein pot. Le moins qu’on puisse dire c’est que c’est un sacré boulot !

Feuilles d’hexagones Feuilles d’hexagones

Une aide de jeu bien pratique à imprimer pour gérer vos unités hors carte.