Advanced Squad Leader©
pour les nuls ... et les autres !

Accueil   »   Paquetage   »   Les modules et produits MMP

Turning the Tide

Le 25 février 2009, par Benj

Rien qu’à la couverture, on se rend compte qu’on est en présence de « oldies, » tant les aplats de couleur et la mise en page rappellent Squad Leader. Un soldat Français, casque Adrien sur la tête, semble en attente face à un demi-squad Allemand qu’on devine souriant. On l’aura deviné, ce pack se concentre sur des scénarios de début de guerre.


Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on est servis côté scénarios. Pas moins de 20 scénarios sont contenus dans le pack. On y trouve neuf scénarios avec des Russes/partisans, cinq avec des alliés mineurs, deux avec des Français, trois avec des Anglais et un avec des Américains, tous contre des Allemands.

À la première lecture, ils ont l’air variés. Étant inconditionnel des illustrations de Squad Leader, c’est avec plaisir que je découvre de magnifiques illustrations comme celle de A Winter Melee (U27) ou Breakout from Borisov (U25).

En feuilletant les scénarios, on note qu’ils sont de taille en moyenne plus élevée que les productions actuelles (beaucoup font dix tours ou plus et la plupart se jouent sur au moins trois cartes). De plus et c’est sans doute une conséquence de la taille des cartes, dans la plupart des scénarios l’infanterie commence en passagers dans des camions, half-tracks ou sur des motos.

De même, on peut relever une tendance à la multiplication des SSR pour transformer le mécanisme du jeu. Le scénario Assault on the Queen en est le parfait exemple. Dans la même idée, beaucoup de renforts sont aléatoires (en nombre et en tour d’entrée). Bref, un style de jeu assez différent de ce qui se fait de nos jours, mais pas inintéressant, que ce soit pour les grognards nostalgiques de l’époque SL ou pour les petits nouveaux qui ne connaissent de SL que The Guards Counterattack et Hill 621.

Les scénarios

Sacrifice of Polish Armor (U14) : un scénario d’apparence très classique où des Polonais défendent contre une nuée de Panzers très mal blindés face à deux redoutables (ahem) canons anti-char de 37L.

Battle for the Warta Line (15) : un autre scénario très classique, où des Polonais défendent encore contre des Allemands. Cette fois ci, les Polonais sont solidement retranchés derrière 18 (!) wires. Chaque camp a de l’OBA.

Under Cover of Darkness (16) : cette fois ci, les Polonais contre-attaquent de nuit de l’infanterie Allemande

Resistance at Chabrehez (17) : des Allemands à moto et en side car doivent empêcher que des Belges aient une LOS vers une route. Les Belges sont HIP les deux premiers tours de ce scénario, se déroulant dans les Ardennes Belges, avec une SSR transformant les bois en forêt de pins dense.

Assault on a Queen (18) : un scénario assez délirant de type what-if, où des assaillants Allemands doivent capturer la famille royale Hollandaise, représentée par un demi-squad qui doit être « gardé » par une escorte pour se déplacer. Une pleine page de SSR couvre ce scénario plutôt inhabituel, où les Allemands n’ont rien de moins qu’un 10-3, un 10-2, un 9-2 et un 9-1 pour neuf squads !

Hasty Pudding (19) : dans ce scénario, où des Britanniques attaquent deux pauvres squads Allemands (avec neuf squads, deux belles pièces d’artillerie et sept Matildas) gardant un pont, la violente contre-attaque Allemands (douze squads et sept panzers) doit détruire le pont en question. On voit cependant mal ce que les chars Allemands peuvent faire contre les Matilda II, mais l’infanterie Allemande est de qualité.

Fighting at World’s Edge (20) : la Norvège est le bout du monde de ce scénario qui se situe à Taraldsvifkjell (à vos souhaits), en Norvège donc. Une attaque combinée de Français d’élite (de la légion) et de l’infanterie Norvégienne doit traverser deux demi-cartes. Un support de chars sous la forme d’un ou deux H39 arrive de manière aléatoire. En face, les Allemands ont une infanterie de bonne qualité.

The French Perimeter (21) : dans ce scénario, les Allemands doivent contrôler une majorité de bâtiments de deux étages sur la carte 1, fortement urbanisée. En face une infanterie Française assez faible mais fortement dotée en MG et assistée par deux redoutables canons de 75 et deux autres pièces d’artillerie.

Road to Kozani Pass (22) : une attaque Allemande en Grèce, où l’Allemand n’a pas moins de huit camions et half-tracks et huit motos et side cars pour traverser un terrain très étendu. En face, l’Anglais possède peu d’infanterie au départ mais des renforts arrivent petit à petit. Un scénario à jouer vite pour l’Allemand en raison de la quantité phénoménale de micro-management.

Rehearsal for Crete (23) : en Crète cette fois-ci. Des paras Allemands rentrent par Air Drop ou Glider sur une surface de jeu énorme (cinq cartes posées côte à côte). Les Anglais sont pourvus de redoutables canons Bofors mais sont très dispersés. À noter que les conditions de victoire étant pour les Allemands de contrôler des ponts, les Anglais peuvent les faire exposer.

Traverse Right..Fire ! (24) : un scénario d’apprentissage des chars, puisqu’il ne contient pas d’infanterie mais cinq BA-6 contre quatre Pz IIF. Pas très heavy metal !

Breakout from Borisov (25) : le monster du pack. Ce ne sont pas moins de 56 squads Russes (encadrés par 8 leaders) qui vont attaquer 24 squads Allemands (encadrés par 10 leaders !) sur cinq cartes. On y trouve aussi un nombre conséquent de chars (KV-2, KV-1, T-34, T28E, BT-7, BT-5, T26 contre Pz IVF, StuG IIIB, Pz IIIH, Pz 38, PSW 222). Un beau moment de grosbillisme en vue.

Bald Hill (26) : un autre scénario Allemands contre Russes, de taille plus raisonnable (mais sur quatre cartes). Les Russes ont une très bonne artillerie pour consolider leur défense (deux canons d’artillerie de 122L et trois autres pièces). Notons une SSR qui permet à l’attaquant Allemand de « cloaker » les passagers de ses Half-Track pour un peu de brouillard de guerre.

A Winter Melee (27) : un scénario qui a l’air assez confus, où un groupe d’Allemands (12 squads) doit se défendre contre l’attaque simultanée de partisans, d’un groupe de cavalerie et d’un largage de parachutistes, totalisant 42 squads. Heureusement pour les Allemands, ils sont solidement retranchés derrière les murs du village de la carte 3 et les Russes sont à découvert avec une portée de feu ridicule.

Sowchos 79 (28) : ce scénario s’annonce être une bataille de chars épique car sept KV1 et dix T34 (M41 et M42) viennent à la rescousse d’une infanterie Russe surprise sans presque aucun moyen anti-char par onze chars Allemands (avec deux armor leader -2 !) et une infanterie certes moindre mais appuyée par deux modules d’OBA de 100mm et par des redoutables canons anti-char Pak 38 et Pak 40.

Night Battle at Noromaryevka (29) : comme le nom du scénario l’indique, des Russes attaquent de nuit une troupe Allemande appuyée par des chars, dont deux sont par SSR des leurres, que le joueur Allemand doit mettre à profit pour bluffer le Russe. Intéressante idée.

Swatting at Tigers (30) : le seul scénario avec des Américains. Dans ce scénario épique, rien moins que James Gavin, alors colonel, les américains sont attaqués par cinq tigres et une infanterie Allemande remarquablement encadrée. Gaving est lui même un 10-3, mais s’il meurt, tous les Américains en LOS doivent passer un MC.

The Front in Flames (31) : un tout petit scénario front de l’Est (quatre tours, huit scquads contre cinq) où deux patrouilles avancent en colonne jusqu’au contact.

Disaster on the Dnieper Loop (32) : un scénario de parachutage Russe de nuit. Pas moins de trente squads Russes (plus huit squads partisans) sautent sur huit squads Allemands, mais appuyés par des half-tracks anti-aériens ou lance-flammes. Toute la difficulté du Russe est qu’il entre de manière aléatoire par petits groupes, ce qui donne à l’Allemand amplement le temps de contrer chaque groupe avant que le suivant n’arrive.

The Bukrin Bridgehead (33) : un scénario aux conditions de victoire intéressantes, où le Russe tire secrètement un ensemble d’hexagones d’objectifs qu’il doit préserver de la LOS provenant d’Allemands à la fin de la partie. L’intérêt est que l’Allemand ignore de quels hexes il s’agit.

La carte

Suprise, MMP a inséré un exemplaire au format SK de la fameuse carte 42 dans le colis. La carte a été introuvable pendant des années, puis rééditée dans l’Action Pack 3 (Few Returned) mais avec une erreur sur un mur. Sportivement, MMP fait donc profiter gratuitement ses clients d’un errata. Bravo !


En haut la carte corrigée, en bas la version de l’action Pack 3.

On remarque également par rapport à la version de l’Action Pack 3 que le bâtiment en Y6 a été retourné, bloquant la LOS entre Z5 et Y7 comme c’est le cas dans la carte originale.

Post-scriptum

On me souffle à l’oreillette qu’il semble que la carte 42 ne soit disponible que dans certains Action Pack 5. Peut-être uniquement pour les clients ayant pré-commandé l’Action Pack 3 directement chez MMP.

Dans la même rubrique

Turning the Tide Turning the Tide

MMP nous gratifie d’une réédition de scénarios de Squad Leader, convertis au système ASL dans un pack tout nouveau tout beau. Est-ce dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes ?

Action Pack 5 Action Pack 5

MMP continue dans la lancée des Action Pack, sur la formule au succès jamais démenti d’une suite de scénarios thématiques et de cartes fournies. Que contient ce dernier opus ?

Operations Special Edition #1 Operations Special Edition #1

MMP inaugure un nouveau type de produit, à savoir un hors série de son magazine Operations, consacré à tous les jeux de MMP, dont ASL ... ça tombe bien on aime ça !

Navigation

À la une

Tables de référence pour VASL Tables de référence pour VASL

L’ami Julien D. du forum ASL francophone nous a concocté un ensemble de tables de référence bien pratiques dont on se dit « boudiou mais c’est combien le DR qu’il faut faire là » quand on ne les a pas à portée de la main.

Aide mémoire ASL Aide mémoire ASL

L’ami Thierry nous a concocté un aide mémoire pour les règles d’ASL plein pot. Le moins qu’on puisse dire c’est que c’est un sacré boulot !

Feuilles d’hexagones Feuilles d’hexagones

Une aide de jeu bien pratique à imprimer pour gérer vos unités hors carte.